En référence au Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque Mondiale et conformément au Plan d’Engagement Environnemental et Social du projet, des séances de consultation sont organisées par le PROCASEF pour fournir aux parties prenantes des informations opportunes et pertinentes sur la mise en œuvre du projet.

C’est dans ce cadre que le PROCASEF a démarré une série d’ateliers dans les grappes de la Vallée du fleuve Sénégal et Ferlo, de la Casamance naturelle et du Boundou.

Le premier atelier a eu lieu à Kebemer le mardi 9 janvier 2024 pour le compte de la grappe de la Vallée du fleuve Sénégal et Ferlo. Cet événement, présidé par le Sous-préfet de l’arrondissement de Ndande M. Mamadou BADIANE, s’est tenu en présence de  représentants des communes de Ndande, Thieppe, Kab Gaye, Bandegne wolof et Diokoul Dieuwrigne ainsi que d’une délégation du PROCASEF.

L’objectif visé à travers ces activités est de mobiliser une diversité de parties prenantes du projet au niveau local, afin de les informer/sensibiliser sur les différentes activités et les procédures du PROCASEF dans le cadre de la sécurisation foncière.

Durant la séance des présentations ont été faites sur :

– Les objectifs, composantes et services fournis par le PROCASEF ;– La démarche systématique de sécurisation foncière : opportunités pour l’accès aux titres d’affectation ;– Le cadre organisationnel de mobilisation des parties prenantes et les procédures de prise en charge des réclamations dans l’identification des droits des terres du domaine national.

Suite à ces présentations des échanges se sont tenues avec les parties prenantes et leurs avis et recommandations sur le processus de sécurisation foncière du PROCASEF ont été recueillies.

Toujours dans ce cadre, notons qu’un plan de mobilisation des parties prenantes (PMPP) a été élaboré et publié depuis avril 2021 (qui sera mis à jour courant 2024) et s’inscrit dans une logique de susciter une adhésion efficace des parties prenantes pour une durabilité environnementale et sociale.

[PHOTOS]