Les ateliers de mobilisation des parties prenantes du PROCASEF se poursuivent. Après Ndande et Moudéry c’est au tour de l’arrondissement de Tenghory.

Cette rencontre organisée à Bignona le 15 janvier 2024 a ciblé les Communes de Tenghory, Niamone, Coubalan et Ouonck de l’arrondissement de Tenghory, pour la Grappe de la Casamance Naturelle.

L’atelier a été présidé par le Sous-prefet dudit arrondissement, M. Amadou DEME, et a vu la participation des représentants de ces différentes Communes, dont des maires, des chefs de village, des groupements de femmes et des membres de la société civile.

Le PROCASEF était représenté par Mme DOUMBOUYA Fatmata DAFFE, responsable sauvegarde sociale et genre, M. Mamadou Moudel KEITA, chef de l’unité régionale de mise en œuvre (URM) du PROCASEF de la Grappe de la Casamance naturelle ainsi que toute l’équipe de ladite URM.

Les participants ont suivi avec attention les différentes présentations faites par l’équipe du PROCASEF de la grappe de la Casamance naturelle. Il s’en est suivi des échanges avec les participants et leurs avis et recommandations ont été recueillis.

Rappelons que l’objectif visé à travers ces activités est de mobiliser une diversité de parties prenantes du projet au niveau local, afin de les informer/sensibiliser sur les différentes activités et les procédures du PROCASEF dans le cadre de la sécurisation foncière.

Durant la séance des présentations ont été faites sur :

– Les objectifs, composantes et services fournis par le PROCASEF ;– La démarche systématique de sécurisation foncière : opportunités pour l’accès aux titres d’affectation ;– Le cadre organisationnel de mobilisation des parties prenantes et les procédures de prise en charge des réclamations dans l’identification des droits des terres du domaine national.

Ces séances de consultation sont organisées par le PROCASEF pour fournir aux parties prenantes des informations opportunes et pertinentes sur la mise en œuvre du projet, se font en référence au Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque Mondiale et conformément au Plan d’Engagement Environnemental et Social du projet.

Toujours dans ce cadre, notons qu’un plan de mobilisation des parties prenantes (PMPP) a été élaboré et publié depuis avril 2021 (qui sera mis à jour courant 2024) et s’inscrit dans une logique de susciter une adhésion efficace des parties prenantes pour une durabilité environnementale et sociale.

[PHOTOS]